J’ai croisé tant d’humain et si peu d’humanité

Toujours en recherche du son, ailleurs…pour les personnes qui me suivent sur les falaises du fétichisme de l’impossible.

Une réponse à “J’ai croisé tant d’humain et si peu d’humanité”

  1. Sylvia Exthébaria dit :

    Je reconnais ce son…du vide, accroché à la paroi de calcaire entre ciel et terre. Rien ni personne ne m’amène l’oubli, funambule de l’impossible, tu m’as appris que tes meilleurs mots étaient silencieux…
    Ma main sur ton épaule.

    Vuelve my rapido.

    Sylvia

Laisser un commentaire